Life is better when you Kite
Kitesurf

Apprendre le kitesurf

16/6/2020

Comment apprendre le kitesurf ?

Nous sommes Monki, école de kitesurf autour de Montpellier. Mais ce n’est pas parce que nous sommes une école de kitesurf que nous vous conseillons d’apprendre ce sport de rêve en prenant des cours !

C’est plutôt l’inverse ! Comme l’apprentissage du kitesurf en solo est délicat et dangereux, les écoles de kitesurf existent ! 

Le kitesurf figure parmi les sports extrêmes et ce n’est pas sans raison. 

Si vous n’êtes pas sûr que ce sport soit fait pour vous, vous pouvez tout simplement suivre un cours d’initiation kitesurf dans une école. 

Faire du kite en 5 jours, est-ce possible ?

Pour apprendre le kitesurf, comme pour apprendre n’importe quel sport, ça se fait par étapes.

Dans la plupart des cas, on commence par apprendre à préparer son aile de kite, gonfler l’aile et connecter la barre. 

Dans les écoles qui enseignent en pleine eau, depuis le bateau moteur, les ailes sont prêtes à l’emploi. Il suffit de les gonfler et les décoller depuis le bateau et c’est partir !

Ensuite, viendra la phase « apprendre à piloter son aile de kitesurf ». Il est vrai que les meilleurs kitesurfeurs sont surtout de très bons pilotes.  L’inverse est également le cas. 

Pour faire court, c’est comme faire du vélo ou de la boxe. Si l’on tire sur la barre à gauche, on va à gauche et si on tire sur la barre à droite, vous l’avez compris, on va à droite. 

Ensuite vient le depower.  « I beg your pardon, what ??? “ 

Il y a cette chose au milieu de la barre de kitesurf qui s’appelle le border-choquer qui permets de réguler l’angle d’attaque de votre aile de kitesurf. Quand on tire sur la barre, on borde l’aile. Quand on lâche ou pousse la barre, on choque l’aile.

C’est un des premiers gestes à acquérir dans vos débuts dans ce sport magnifique !


« Ca y est, je te quitte »

Dans le premier cours de kitesurf, vous apprenez les règles et gestes de sécurité.

Si l’on maîtrise les bons gestes, ce sport de glisse devient plus sûr. Si l’on ne s’est jamais entraîné à ces gestes, une situation banale peut vite se transformer en drame.

Savoir larguer son aile à n’importe quel moment en fait partie. 

Et s’entrainer à larguer, ça devrait faire partie d’une session de kite.

Saviez-vous :

  • 46% des accidents en kitesurf arrivent aux pratiquants qui ont plus de 5 ans d’expérience.
  • Les accidents les plus lourds ont pour la plupart lieu à terre
  • Le manque de marge de sécurité est un facteur majeur parmi les accidents
  • Un vent irrégulier medium ou fort favorise des situations dangereuses 
  • Savoir piloter son aile fait partie des premiers gestes de sécurité 


En avant Superman !

Une fois, le pilotage de l’aile maîtrisé, vous allez être initié à la nage tractée. Ce sera votre premier déplacement à l’aide de l’aile de kite. Félicitations ! Vous êtes alors promu Superman ou Superwoman.

La prochaine étape est le waterstart. C’est une étape un peu plus technique mais la récompense est juste extraordinaire : vos premiers mètres de glisse sur une planche de kitesurf. Et croyez-moi, même des années après, vous vous en souvenez ! Vous passez de Superwoman, ou Superman, à Magic (Johnson) « votre prénom ».

Apprendre tout cela en 5 jours, c’est possible, même en moins. 

Mais cela ne signifie pas que vous seriez autonome. Un kitesurfeur autonome sait choisir le spot de kite en fonction des conditions météo et son matériel en fonction du vent. Il saura décoller et atterrir son aile de kite et revenir au bord seul s’il est en difficulté. Il sait évaluer si son niveau suffit pour pratiquer son sport favori sans se mettre lui-même ou les autres en danger.

Devenir un kitesurfeur autonome demande des heures et des heures de ride sur l’eau et je ne vous cache pas que 5 jours ne suffiront probablement pas.


Et si je fais du windsurf, de la planche à voile, est-ce que j’apprends plus vite ?


Un windsurfeur a un grand avantage par rapport à un rugbyman, par exemple. Il est familier avec le facteur « vent » et il sait glisser avec une planche sur l’eau. 

Pratiquer un sport d’eau, un sport de glisse ou un sport qui intègre Eole est un plus.

Toutefois, il ne faut pas confondre une barre de kitesurf avec un wishbone de planche à voile ! C’est comme vouloir faire de l’aviron dans un kayak. 

Ou autrement dit, Magic Johnson se retrouverait rétrogradé en superman/woman : vol plané garanti.

Bref, quand on génère de la puissance sur une planche à voile et tirant sur le wish, en kitesurf c’est en restant souple sur la barre tout en pilotant son aile avec délicatesse.

Chers amis planchistes et windsurfeurs, venez nous voir ! Avec le kitesurf vous allez découvrir un autre sport de glisse, différent mais tout aussi extraordinaire ! C’est une planchiste qui vous parle.


Comment accélérer l’apprentissage du kitesurf ?

Voici quelques astuces pour profiter au maximum de votre cours ou stage de kitesurf :

  • Mangez bien
  • Dormez bien
  • Buvez bien, la bière avec modération 
  • Fêtez les victoires
  • Venez avec un ami : Apprendre seul c’est bien, apprendre à deux, c’est parfois mieux !

Oommmmhhhhhhhh, travaillez votre résilience dans les moments difficiles

Regardes des tutos  sur Youtube: One Launch Kiteboarding, Life is a beach TV

Faites des séances de visualisation :

Il y a énormement de vidéos et tutos sur Youtube qui vous aideront à mieux visualiser les manœuvres. C’est très utile, surtout si vous apprennez par le visuel.

Philippe Anchelin de One Launch Kiteboarding est une source d’information précieux.

Et surtout prenez du plaisir dans l’apprentissage !!